Envoyer un article  |  Imprimer   |  ../file-system/small/pdf   |   RSS   |  

RAMADAN ET LES FEMMES

Allah a béni le mois de Ramadan avec de nombreux avantages et vertus sur d'autres mois. C'est le mois où le Coran a été révélé. Dans l'une des nuits étranges des dix derniers jours de ce mois-ci, la Nuit du décret, dans laquelle l'adoration d'Allah est préférable à l'adorer pendant mille mois. Quand Ramadan commence, les portes du Paradis sont ouvertes, et les portes de l'enfer sont fermées. À la fin de chaque nuit de Ramadan, Allah pardonnera tous les péchés de ceux qui sont vraiment observés jeûner d’une manière appropriée et ont évité tout acte de désobéissance.

 Comme le beau mois de Ramadan s'approche de cette année, il existe plusieurs choses que les musulmanes peuvent faire pour se préparer spirituellement et physiquement pour la période de jeûne d'un mois qui est obligatoire pour tous les musulmans valides qui ont atteint l'âge de la maturité. Donc, la préparation spirituelle est aussi quelque chose qui doit être fait avant que Ramadan arrive.

 Réfléchir aux préoccupations uniques auxquelles sont confrontées les musulmanes au cours de ce mois peut nous aider à nous préparer et à profiter de ce mois. Cela est particulièrement vrai pour les nouveaux convertis vers l'islam (parce que Ramadan est une expérience aussi nouvelle) et pour les femmes mariées en général en raison de la responsabilité supplémentaire qu'ils doivent généralement s'assurer que l'Iftar (le repas rapide au coucher du soleil chaque jour) soit prêt à temps pour leurs familles et les invités en plus de continuer à s'occuper de la maison, des enfants et d'autres obligations comme d'habitude. Il est donc crucial que les femmes prennent le temps de planifier leur sommeil, leur santé et d'autres préoccupations avant le début du mois. Les femmes devraient également connaître les moments où elles sont interdites de jeûner, par exemple lorsqu'elles ont leurs règles ou saignent après l'accouchement.

 Table of Contents

 

Le Coran

Al  Hadith:

Le Messager d'Allah a déclaré: "Quand la première nuit du mois de Ramadan vient, les démons et les dieux rebelles sont enchaînés et les portes de l'enfer sont fermées, et aucune porte n'est ouverte. Les portes du paradis sont ouvertes et aucune porte n'est fermée. Al-Tirmidhi 682, Ibn Maajah 1642, SunanNasa'i Vol 3: 2109 [1]

 

 L'obligation du jeûne:

Une fille doit jeûner quand elle atteint l'âge de la puberté c.à.d. l'âge adulte, ce qui se produit en atteignant l'âge de 15 ans, soit en poussant des cheveux autour de ses organes génitaux, par l'éjaculation, par la menstruation, soit par la grossesse. Lorsque certains de ces signes lui arrivent, elle doit jeûner, même si elle n'a que 10 ans.

Puisque beaucoup de filles peuvent avoir leurs règles  à l'âge de 10 ou 11 ans, mais leur famille pense toujours qu'elle est encore jeune, et le jeûne n'est pas un devoir ou une obligation pour elle, mais cela ne va pas, car une jeune fille est considérée comme une femme adulte  quand elle a ses règles.

 

 Le jeûne  des femmes  durant la menstruation ou les suites de couches  (période après l'accouchement):

Une femme durant la menstruation ne doit pas jeûner et il est interdit  de le faire. Si elle a ses règles, alors elle mange tous  les jours jusqu’à la fin de la menstruation. Si le saignement s'arrête, au moment de l'aube, ou peu de temps avant, son jeûne est valable, même si elle ne peut  pas se laver jusqu'à l'aube s'est levée. Mais si le saignement persiste jusqu'à l'aube, alors elle ne peut pas jeûner ce jour-là et elle devra jeûner  plus tard après la fin de Ramadan.

 Après les suites des couches, lorsque la femme est purifiée et  vient de saisir le signe de la pureté qui est la toile blanche, elle peut jeûner et prier même si ce n'est qu'un jour ou une semaine après son accouchement, car il y a Pas de temps minimum pour les suites de couches, et certaines femmes ne voient pas le sang qui coule après leur accouchement et l'expiration de 40 jours n'est jamais une condition.

En outre, si le sang persiste à couler après 40 jours sans changement, il est considéré comme un sang puerpéral qui l'oblige à abandonner le jeûne et les prières.

 

 Le jeûne des mères enceintes et allaitantes:

Il n'est pas permis aux femmes enceintes, ni à la mère allaitante de ne pas jeûner durant Ramadan sans aucune excuse.

Si elles ont peur pour le bébé, elles doivent nourrir un pauvre pour chaque jour, qu'il s'agisse de blé, de riz, de dates ou de nourriture humaine.

Anas bin Malik (R)dit que: il avait venu chez le Prophète à Al-Madinah quand il mangeait le petit-déjeuner. Le Prophète lui dit: "Viens manger le petit déjeuner". Il a dit: "Je suis en jeûne". Le Prophète lui a dit: "Allah, le puissant et sublime, a renoncé le jeûne et  la moitié de la prière pour le voyageur et pour les femmes enceintes et allaitantes". Sahih dans Sunan an-Nasa'i 2315, Abu Dawood, 2408 et al-Tirmidhi, 715; [2]

 Ibn Abbaas (R) a déclaré: c'est une concession accordée aux vieillards et aux vieilles femmes capables de jeûner, leur permettant de briser le jeûne et de nourrir un pauvre chaque jour au lieu de jeûner. (Et cette concession est également accordée à) les femmes enceintes et allaitantes, s'elles craignent (nuire). Al-Nawawi a déclaré: Son isnaad est hasan.

 Ainsi, Ibn Abbaas (R) a restreint la concession accordée aux femmes enceintes et allaitantes dans les cas où elles craignaient un préjudice, que ce soit pour eux-mêmes ou pour leurs enfants.

 Al-Shaafa'i a raconté à al-Umm: Maalik nous a raconté, narquant de Naafi ', ​​que Ibn' OUmar a été interrogé sur une femme enceinte, si elle le craint pour son enfant. Il a dit: Elle ne devrait pas jeûner, et elle devrait nourrir une pauvre personne pour chaque jour, en train de donner un bouillon de blé. [3]

 

Points rapides

Planification: planifiez ce que vous voulez faire pendant tout le mois de Ramadan ainsi que ce que vous souhaitez accomplir. Définissez des objectifs clairs pour y parvenir et établissez un plan d'action avec un calendrier pour chaque tâche que vous souhaitez effectuer, ainsi que tous les objectifs que vous souhaitez atteindre. Planifiez tous les jours et tous les jours: lorsque vous allez au lit et quand vous vous réveillerez, et tout ce qui se passe entre les deux. Faites un horaire pour réciter le Coran et prier Taraweeh. Mettre de côté un montant à consacrer à un organisme de bienfaisance.

 Définissez vos priorités: vous devez décider quand vous voulez faire les choses et quel objectif devrait être accompli en premier. Faites votre décision sur ce qui est plus important et ce qui prend la plus haute priorité. Il est important de passer du temps à faire des choses bénéfiques, mais ce qui est plus important, c'est de prioriser et de consacrer du temps à faire le plus important de ces choses bénéfiques.

 Préservez votre temps: vous devez vous éloigner de tout ce qui gaspille le temps ou le conduire, par exemple en parlant au téléphone s, en visites fréquentes, en sortant trop de la maison ou en regardant la télévision pendant de longues périodes. En outre, nous devons informer les personnes qui nous connaissent de respecter notre temps et notre vie privée.

 Choisissez le bon moment pour faire les choses: des choses qui ne nécessitent pas une concentration approfondie et  peuvent se faire à  n'importe quelle partie de la journée. Par exemple, pendant que vous cuisinez, vous pouvez vous occuper de mentionner Allah, de le glorifier et de le louer ou d'écouter des conférences ou des cassettes du Coran (ou CD). D'autre part, il y a des choses qui nécessitent une concentration de la part de la sœur, comme la prière et la récitation du Coran.

 Ne pas retarder les choses: soyez désireux de ne pas retarder les choses, car vous pouvez être frappé par la mort à tout moment et ne parviendrait donc jamais à faire ce que vous avez retardé. Le retard est l'une des pires erreurs que l'homme peut faire et est l'une des armes les plus mortelles que le démon utilise contre nous. 'Umar ibn' Abdul-'Azeez (qu'Allah ait pitié de lui) a été informé une fois de retarder le travail d'un jour à l'autre en raison de son épuisement, auquel il a répondu: "Les tâches d'un jour me débordent, alors, comment aurais-je Être en mesure de gérer la charge de deux jours ensemble? "

 Aidez les autres à l'adoration: beaucoup de gens ont du mal à se réveiller pour des prières durant Ramadan en raison de dormir tard dans la nuit, il est donc le devoir de la femme d'aider son mari et d'autres Mahram et les encourager à faire les prières et autres actes vertueux.

 Dépenses dans la charité: les femmes doivent s'assurer qu'elles dépensent, que tout ce qu'elles donnent dans la charité passe par la chaîne appropriée. Alimenter les gens en général et les pauvres et les nécessiteux en particulier, est un acte qui est grandement récompensé et apprécié.

 Narra Ibn Abbas (R): Le Prophète () a déclaré: "On m'a montré le feu de l'Enfer et que la majorité de ses habitants étaient des femmes ingrates". On lui a demandé: "Est-ce qu'ils ne croient pas en Allah?" (Ou sont-ils ingrats pour Allah?) Il a répondu: "elles sont ingrates envers leurs maris et sont ingrates pour les faveurs et le bien (actes de bienfaisance) qui leur ont été faits. Si vous avez toujours été bon (bienveillant) à l'un d'entre eux et Alors elle voit quelque chose en vous (pas de son goût), elle dira: «Je ne vous ai jamais reçu de rien». Sahih al-Bukhari 29 [4]

 

  Problèmes féminins:

Pour plus d'informations sur les décisions relatives aux femmes, cliquez sur: http://www.askislampedia.com/en/wiki/-/wiki/English_wiki/_Scholars_View_Women+Issues

 

 Voir également

Ramazaan RemindersEid ulfitr; ZakatulFitr; Fasting virtues and wisdom; Last ten nights of RamazaanVoluntary Fasting;

 

 Références

[1] http://www.missionislam.com/Ramazaan/prepare.htm

[2] http://en.islamway.net/article/8784/25-advisory-opinions-fatwa-for-women-in-Ramazaan

[3] http://islamqa.info/en/66438

[4] http://www.islamweb.net/eRamazaan/index.php?page=listing&vPart=692

25 vues
Correct us or Correct yourself
.
Commentaire
En haut de page