Envoyer un article  |  Imprimer   |  ../file-system/small/pdf   |   RSS   |  

Jeȗne

Allah a béni ses serviteurs en lui attribuant certaines saisons de bonté où hasanaat (récompenses des bonnes actions) sont multipliés, sayaat (mauvaises actions) sont pardonnées, les status des gens sont élevés et les cœurs des croyants retournent vers leur seigneur. Ceux qui se purifient réussissent et ceux qui se corrupent échouent. Allah a crée ses serviteurs pour l'adorer. Le Jeȗne est Un des plus grands actes d'adoration, Allah le rend obligatoire.

Table de Contenus

 Définition Linguistique du Jeȗne (Siyaam)

 Terminologie Islamique

 Qur'an

 Hadith

 Le jugement concernant le Jeȗne

 Les vertus du Jeȗne

 Les avantages du Jeȗne

 Les étiquettes et Sunna du Jeûne

 Ce qu'il faut étre faire aucours de ce mois béni

 Références

 

Définition Linguistique du Jeȗne (Siyaam)

Linguistiquement, Siyaam en Arabe veut dire abstinence

 

Términologie Islamique

Il veut dire abstinence des choses qui rompre le jeune, de l'aube jusqu'au coucher du soleil, ayant d'abord l'intention (niyyah) de le préforme.

 

Le jugement concernant le Jeȗne

Ummah (La nation Islamique) est en conformité avec le fait que jeuner le mois de Ramadan est obligatoire, dont l'épreuve se trouve en Qur'an et Sunnah. Allah dit: (Surah al-Baqarah 2:183)

le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: «l'Islam est bâtie sur cinq choses: l'attestation qu'il n'y a pas d'autre divinité qui mérite d'être adorée si ce n'est Allah et que Muhammad est le Messager d'Allah, l'accomplissement de la prière, le fait de s'acquitter de la zakat, le fait de jeûner le Ramadan et le hajj ». (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°8 et Mouslim dans son Sahih n°16)

 

Les vertus du Jeȗne

Les vertus du Jeȗne sont vraiment très grands dont une de ses vertues est rapporté dans les hadith authentique qu'Allah a choisi le Jeune pour lui-même et il le récompensera et multiplira la récompense sans mésure quant il dit en hadith Qudsi: "Toute œuvre du fils  d'Adam lui appartient, sauf le jeûne, il m'appartient, et c'est Moi seul qui le récompense à sa juste valeur." Al-Bukhaari, al-Fath, no. 1904; saheeh al-Targheeb, 1/407.

- Jeȗnen'a pas d'équivalent. Al-Nasaai, 4/165, saheeh al-Targheeb, 1/413et le du'aa (invocation) de la personne en Jeȗnene sera pas refusé.8 Rapporté par al-Bayhaqi,3/345; al-Silisilat al-Saheehah, 1797.

- Le Jeûneur connaît deux joies: Quand il rompt son jeune il se réjouit et,quand il rencontre son Seigneur, il se réjouit de son jeune" Rapporté par Muslim, 2/807.

- "Le Jeȗneintercédere pour l'être humain Le Jour de la Résurrection. Le Jeȗnedira: "ô Allah! Je l'ai empêché de boire, de manger et d'avoir des désirs pendant le jour, accepte mon intercession pour lui" Rapporté par Ahmad, 2/174. Al‐Haythami classifié son isnaad comme hasan dans al‐Majma’, 3/181. Voir aussi Saheeh al‐Targheeb, 1/411.

- L'odeur qui vient de la bouche du Jeûneura certainemet pour Dieu est plus favorable que l'odeur du musc. Rapporté par Muslim, 2/807.

- "Le  jeûne est une protection et une forteresse contre le feu comme la protection de l'un d'entre vous dans le combat (Rapporté par Ahmad, 2/402; Saheeh al‐Targheeb, 1/411; Saheeh al‐Jaami’, 3880

- " Celui qui jeûne un jour dans le sentier d'Allah, Allah éloigne son visage de l'enfer d'une distance de 70 ans" Rapporté par Muslim, 2/808.

- " Quiconque jeûneen recherchant le plaisir d'adoration de Dieu pendant un jour comme il s'agissait du dernier jour de sa vie ira au Paradis"  Rapporté par Ahmad, 5/391; Sahih al-Targheeb, 1/412.

- "Au Paradis il y a une grille appelée Al-Rayaan à travers la quelle seuls qui ont jeûné passeront et personne d'autre; une fois qu'ils seront de l'autre cȏté, la grille sera fermée et personne d'autre pourra y entrer" Al-Bukhaari, Fath, no. 1797.

- Ramadan est un pilier de L'Islam, Le Qur'an a été révélé durant ce mois et au sein de ce mois il ya une nuit qui vaut des milliers de mois.

 - Quand Ramadan commence, les portes du Paradis s'ouvrent et celles de l'Enfer se referment. Même les démons sont enchaînés" Rapporté par El-Bukhari, al-Fath, no. 3277

- "Jeûner pendant le mois de Ramadan est equivalent à jeûner dix mois" Voir Musnad Ahmad, 5/280; Saheeh al‐Targheeb,1/421.

- "Quiconque jeûnera le mois de Ramadan avec la foi et dans l'espoir d'être récompensé; tous les pêchés qu'ils avaient commis avant, seront pardonnés" Hadith rapporté par Al-Bukhari, Fath, no.37.

- "Au moment de rompre le jeûne, Allah choisira des gens qu'il voudra délivrer du feu de l'Enfer." Hadith rapporté par Ahmad, 5/256; Sahih al-Targhib, 1/419

 

Les étiquettes et Sunna du Jeûne

Certains aspects sont obligatoires (Fard) et d'autres sont recommandés (mustahab).

Nous devons bien nous tenir à manger et à boire quelque chose lors du Suhoor ( le temps avant aube) et à le faire tarder jusqu'au moment qui précéde l'adhan du Fajr. Le Prophéte (Paix et bénédictions soient sur lui) nous dit: "Faites le Suhoor car c'est un repas béni (barakah). Rapporté par Al-Bukhaari, Fath, 4/139.

- "Le Suhoor comporte de la nourriture bénite et c'est ce qui nous différencie des autres gens du Livre. Un bon Suhoor pour le croyant est de manger des dattes." Hadith rapporté par Abu Dawood, no. 2345 dans  Sahih al-Targhib, 1/448.

Il ne faut pas retarder le moment de l'Iftar car le Prophéte (Paix et bénédictions soient sur lui) a dit: " Les gens subsistent la bonté tant qu'ils ne repoussent pas le moment de L'Iftar:" Hadith rapporté par Al- Bukhari, Fath, 4/198.

La personne faut rompre le jeûne à la manière qui nous est décrite dans le hadith rapporté par Anas (que Dieu l'agré) qui nous raconte que le Prophéte (Paix et bénédictions soient sur lui) rompait son jeûne avec des dattes sèches. Et s'il n'avait pas de dattes sèches, alors il buvait de l'eau à toutes petites gorgées" Rapporté par Tirmidhi, 3/79 et d'autres. D'apréslui, il s'agit d'un hadith quasiment hasan. Il a été classifié comme Sahih dans Al-Irwa, no.922.

Après L'Iftar; il est du Sunnah de réciter les paroles rapporté dans le Hadith raconté par Ibn Umar (que Dieu les agrés) qu'au moment de rompre le jeûne, Le Prophéte(Paix et bénédictions soient sur lui) disait Dhahaba al‐zama´, wabtallat il‐‘urooq, wa thabat al‐ajru in shaa Allaah (La soif a disparu, les veines sont humidifié et la récompense est confirmé in shaa Allaah).” Rapporté par Abu Dawood, 2/765; Son Isnaad a été classé comme hasan par al‐Daaraqutni, 2/185


Pour Plus…..

 

Références

Ecrite par Sheikh Muhammad Salih Al-Munajjid

http://d1.islamhouse.com/data/en/ih_books/single/en_Matters_Related_to_Fasting.pdf

23 vues
Correct us or Correct yourself
.
Commentaire
En haut de page